Société. Le Congo engagé dans la lutte contre le travail des enfants

Rédigé le 27/10/2022
Mickelda Gibout


Employés domestiques, trieurs de déchets ou encore ouvriers agricoles, environ 160 millions d’enfants de moins de 15 ans à travers le monde travaillent. Une situation qui en inquiète plus d’un. Le 26 octobre 2022 à Brazzaville, le ministre d’État, ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme de l’État, Firmin Ayessa, s’est entretenu avec la directrice du Bureau pays de l’OIT (Organisation internationale du travail), Soumano Nteba, sur les possibilités pour le Congo d’accéder au statut de pionnier de l’alliance 87. Une initiative mondiale qui vise à libérer le monde du travail forcé, de l’esclavage moderne, de la traite des personnes et du travail des enfants. Selon Soumano Nteba, rejoindre une coalition mondiale pour renforcer l’impact du pays sur les maux sus-cités lui permettra de compter parmi les 21 pays engagés dans la lutte contre ces maux. Notons par ailleurs que le Congo est en voie de se doter d’un nouveau code de travail basée sur la révision de celui crée en 1975. Le pays est également sur le point de se doter, avec l’appui de l’OIT, d’une politique nationale de sécurité et santé au travail.