Sport. La Russie entend former des athlètes congolais dans plusieurs disciplines

Rédigé le 28/10/2022
Mickelda Gibout


Après la signature d’un mémorandum d’entente en septembre dernier, le Congo et la Russie révisent leur coopération en matière de sport. Le 27 octobre 2022, l’Ambassadeur de la fédération de Russie au Congo, Gueorguy Tchepik, et le ministre congolais des Sports, Hugues Ngouélondélé, ont discuté sur les possibilités d’établir un accord de partenariat sportif entre leurs deux pays. Cet accord portera sur la formation et l’encadrement des jeunes sportifs et des entraineurs congolais dans des disciplines comme le handball, le volley-ball, la boxe et bien d’autres sports dans lesquels les russes excellent. Une rencontre entre les ministres des sports des deux pays devrait avoir lieu dans les prochains jours. Depuis le début du conflit russo-ukrainien, le Congo-Brazzaville se positionne comme pays neutre. A cet effet, ses relations avec Moscou, vieilles de plus de 50 ans ne cessent de se renforcer sur plusieurs fronts, notamment celui des TIC (technologies de l’information et de la communication), de la santé, de la recherche, de l'innovation technologique, de la culture et des sports.