Projet Kobikisa. Le gouvernement offre gratuitement des soins aux démunis

Rédigé le 03/11/2022
Mickelda Gibout


Améliorer l’offre des soins de santé pour les populations vulnérables du Congo, telle est la cible du projet « Kobikisa » (Sauver en lingala) rendu opérationnel ce 31 octobre 2022, soit quelques mois après son lancement officiel, par le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki. Une réponse majeure aux préoccupations du ministère dont il a la charge, notamment celle d’accroitre l’utilisation des soins et services de la santé reproductive et materno-infantile. En effet, l’un des volets de ce projet voudrait que les soins de santé soient gratuits pour les enfants et les femmes enceintes. Aussi, les ménages les plus pauvres bénéficieront d’une exonération de frais. Le projet permettra également d’assurer la gratuité pour la vaccination, le paludisme et autres pathologies. « Le projet Kobikisa constitue une réponse adaptée à l’amélioration de la santé des populations », a indiqué le directeur général des Soins et services de santé, le professeur Henri Monabeka. Selon lui, cette amélioration passe par l’accès de médicaments d’où la mise en place d’un comité national de quantification qui se chargera de la planification de leurs approvisionnements dans les formations sanitaires. Notons que le projet a été financé par la banque mondiale à hauteur de 27 milliards de FCFA. Il durera trois ans.