Obsèques. La nation rend un dernier hommage à Joséphine Mountou-Bayonne

Rédigé le 18/11/2022
Clavis Kiba


Le chef de l’État, Denis Sassou N’Guesso, s’est incliné devant la dépouille mortelle de la sénatrice Joséphine Mountou-Bayonne, ce vendredi 18 novembre 2022 au palais des congrès avant son inhumation au mausolée Marien Ngouabi. En raison de son parcours historique dans le parti congolais du travail (PCT), l’illustre disparu a eu droit à des hommages dignes de ce nom. Tout a commencé à Paris où la fédération PCT-Europe a organisé une cérémonie en sa mémoire  avec la participation de la première dame et de l’ambassadeur du Congo en France. S’en est suivi une exposition photos retraçant son parcours au palais des congrès à Brazzaville et la grande cérémonie d’adieu des camarades du PCT au siège fédéral de Mpila. Membre du PCT depuis sa création, Joséphine Mountou-Bayonne, a beaucoup œuvré pour l’émancipation de la femme en tant que présidente de l’Union révolutionnaire des femmes du Congo (URFC) au temps du parti unique. C’est ainsi que les femmes de l’Organisation des femmes du Congo (OMC) avaient organisé une marche pour saluer son combat. L’on se souviendra que c’est grâce à elle que la première femme fit son entrée au gouvernement en 1975. Le secrétaire général du PCT, Pierre Moussa, retient de cette dame de l’engagement et une ferme détermination au sein du parti. Rappelons que Joséphine Mountou-Bayonne est décédée le 24 octobre 2022 à Paris en France à l’âge de 93 ans.