Numérique. Le Congo fait un pas vers la Blockchain et l'IA

Rédigé le 23/11/2022
Mickelda Gibout


Ce mardi 22 novembre 2022 à Brazzaville, le président directeur général de la société canadienne, Jean Michel Casimir, et le ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Economie numérique, Léon Juste Ibombo, ont signé un protocole d’entente qui vise à accompagner le Congo dans sa transformation numérique. Il est prévu entre autres, la construction et l’opérationnalisation d’un Datacenter qui servira d’hébergeur à des serveurs de services de Blockchain. Une technologie émergente de stockage et de transmission d'informations dont l’une des caractéristiques est la décentralisation. Elle va permettre de donner au Congo une certaine autonomie dans le domaine du digital. D’après le directeur de la société canadienne, quelques machines seront installées dès l’année prochaine pour évaluer les besoins techniques du projet. La finalisation et le lancement des opérations interviendront à partir de septembre 2023. L’accord permettra également le développement du Centre africain de recherche en intelligence artificielle (Caria), implanté dans l’enceinte de l’université Denis Sassou N’Guesso de Kintélé.