Emprunt obligataire. La BDEAC en quête de 78 milliards de FCFA en zone CEMAC

Rédigé le 09/12/2022
Mickelda Gibout


La Banque de développement des États d’Afrique centrale (BDEAC) souhaite mobiliser, au plus tard le 21 décembre prochain, un montant de 78 milliards de FCFA par Appel public à l’épargne (APE) sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Les souscriptions sur cet emprunt rémunéré au taux annuel de 6% sur une maturité de 7 ans se sont ouvertes le 7 décembre dernier, à raison de 10.000 FCFA la valeur nominale du titre. Elles se font auprès des sociétés de bourse et établissements bancaires membres du syndicat de placement. Le minimum de souscriptions est fixé à 10 obligations correspondant à 100 000 FCFA. Les titres souscrits seront ensuite inscrits à la cote de la Bourse des valeurs mobilière d’Afrique centrale (Bvmac) ce qui permettra aux obligataires (ménages, investisseurs institutionnels, sociétés privées et publiques) de les céder sur le marché secondaire et réaliser des dividendes. Les fonds collectés serviront au financement de projets dans de nombreux domaines.