Fonction publique. L’enrôlement biométrique des agents civils de l’État débuté à Brazzaville

Rédigé le 13/12/2022
Clavis Kiba


Le premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a lancé ce 12 décembre 2022 dans la capitale l’opération d’enrôlement biométrique des agents civils de l’État qui prend également en compte les enseignants volontaires et communautaires. Cette première phase ne concerne que la ville de Brazzaville, le processus se poursuivra sur toute l’étendue du territoire national ainsi que les représentations diplomatiques à l’étranger. Le but est de fiabiliser le fichier issu du recensement physique des agents civils de l’État de 2016 et celui des enseignants volontaires et communautaires, de maitriser les effectifs des agents civils de l’État et la masse salariale. Le ministre d’État en charge de la fonction publique, Firmin Ayessa, a rassuré que le travail se fera comme il se doit, après avoir reçu les équipements nécessaires pour la bonne exécution des opérations. Rappelons que ce projet bénéficie de l’appui technique de la Banque mondiale.