Société. Le gouvernement prendra en charge les frais d’obsèques des victimes des inondations à Brazzaville

Rédigé le 05/01/2023
Mickelda Gibout


Inondation, érosion, ensablement ou encore écoulement de boue, les catastrophes s’enchainent à Brazzaville en cette saison de pluies emportant avec elle des vies humaines. Le cas de trois récentes victimes dont les représentants familiaux ont été reçus à la primature, ce mercredi 4 janvier 2023, par le premier ministre, Anatole Collinet Makosso. Ce dernier a annoncé que le gouvernement endossera la totalité de ce que coûteront les funérailles. Notons qu’au Congo, un minimum de 2 millions de FCFA, pour les foyers les plus modestes, est généralement requis, ce budget peut s’élever à près de 25 millions de FCFA, notamment si le corps est rapatrié au village.  Pour rappel, deux des victimes, Odette Blandine Okouyou et son fils Archange Trésor Okouyou Ekoko ont trouvé la mort emportés par les eaux de pluie, le 30 décembre dernier à Makabandilou dans le 9ème arrondissement (Djiri). La troisième, Gardin Eyoka, est décédé à l’hôpital général de Nkombo.