Société. Denis Sassou N’Guesso demande l’ouverture des centres de rééducation d’Aubeville et Bokania

Rédigé le 06/01/2023
Clavis Kiba

Le chef de l’État a fustigé l’avancée inquiétante de la criminalité en milieu des jeunes à travers le pays au cours de son discours de circonstance à l’occasion de la cérémonie de vœux des corps constitués nationaux et les forces vives de la nation, ce vendredi 6 janvier 2023, au palais de congrès à Brazzaville. A cet effet, Le numéro un congolais a demandé au gouvernement d’accélérer l’ouverture des centres de rééducation et d’insertion d’Aubeville dans la Bouenza et de Bokania dans le département de la Cuvette. Pour Denis Sassou N’Guesso, l’État se doit de prendre ses responsabilités face aux parents souvent démissionnaires. Le phénomène de criminalité communément appelé « Kuluna » perpétré par les groupes de jeunes « bébés noirs » constitue actuellement un véritable problème de sécurité en milieu urbain qui menace le quotidien des paisibles citoyens. Dans son adresse, le président de la République formule le vœu de voir ce fléau disparaître dans le pays.