Sécurité maritime. Vers la création de l‘Institut des hautes études maritimes et fluviales

Rédigé le 20/01/2023
Clavis Kiba


Le gouvernement a approuvé ce 19 janvier 2023 au cours de la réunion du Conseil des ministres placée sous l’autorité du chef de l’État, Denis Sassou N’Guesso, le projet de loi relatif à la création d’un établissement public de formation appelé « institut des hautes études maritimes et fluviales », en sigle IHEMF. Cette école qui devra jouir d’une autonomie financière et d’une personnalité morale est dédiée à la formation du personnel de la force publique et du personnel civil en matière de lutte contre les phénomènes d’insécurité maritime et fluviale, de risques sécuritaires ainsi que de problématiques environnementales dans ces espaces et de recherche dans les domaines maritime et fluvial. Selon le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, cet établissement s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités techniques et opérationnelles, en vue de mieux sécuriser et protéger les intérêts stratégiques de la République en mer et dans les eaux continentales. Il sied de rappeler que neuf (9) affaires étaient à l’ordre du jour de ce Conseil des ministres.